Philosophe et critique, Jacques Derrida est incontestablement l'une des figures majeures du renouveau de la théorie littéraire dans la deuxième moitié du XXe siècle. Sous le nom de « déconstruction », il aura en effet refondé une approche de la littérature non seulement attentive à la fabrique de ses fictions, mais également ouverte aux questions philosophiques et historiques qui la traversent. Ce séminaire offrira une introduction aux notions-clés de la pensée derridienne, de la « différance » à l' « écriture », ainsi qu'une discussion de leurs enjeux littéraires à partir des lectures qui, de Rousseau à Artaud et Blanchot, jalonnent l'œuvre de Derrida.