Au-delà de la cité : peuples, confédérations et royaumes dans l’expérience politique grecque

Ce proséminaire s’intéresse aux formes d’organisation socio-politique attestées dans le monde grec antique. Alors que la cité-État (« polis ») est souvent considérée, à juste titre, comme l’entité politique la plus répandue dans le monde grec antique, ce modèle n’excluait pas d’autres modes de structuration des communautés humaines. On relève ainsi en Grèce ancienne, parallèlement aux cités, des peuplades, des communautés rurales, des royaumes ou encore des confédérations. En examinant, sur la base d’un corpus documentaire, quelles étaient les particularités du modèle de la cité et quelles furent les autres solutions adoptées pour organiser la vie en collectivité, ce proséminaire se propose de sonder la variété de l’expérience politique grecque.