mercredi 30 novembre 2022, 01:41
Site: Moodle@Unifr
Cours: Pour un enseignement supérieur sensible au genre (equal+)
Glossaire: Bibliographie
L

Langage épicène

  • Brauer, Markus & Michaël Landry (2008): Un ministre peut-il tomber enceinte? L’impact du générique masculin sur les représentations mentales. L’année psychologique, 108, 242-272.
  • Chatard, Armand; Guimond, Serge & Delphine Martinot (2005): Impact de la féminisation lexicale des professions sur l’auto-efficacité des élèves: une remise en cause de l’universalisme masculin ? L’année psychologique, 105, 249-272.
  • Gygax, Pascal; Gabriel, Ute; Sarrasin, Oriane; Oakhill, Jane & Alan Garnham (2008): Generically intended, but specifically interpreted: When beauticians, musicians, and mechanics are all men. Language and Cognitive Processes, 23(3), 464-485.
  • Heise, Elke (2000): Sind Frauen mitgemeint? Eine empirische Untersuchung zum Verständnis des generischen Maskulinums und seiner Alternativen. Sprache und Kognition – Zeitschrift für Sprach- & Kognitionspsychologie und ihre Grenzgebiete, 19(1/2), 3-13.
  • Houdebine-Gravaud Anne-Marie (2018): « Éliane Viennot, Non le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française. Éditions iXe, Donnemarie-Dontilly, 2014, 119 p. », Travail, genre et sociétés, 39(1), 219-221. Download : https://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2018-1-page-219.htm
  • Stahlberg, Dagmar & Sabine Sczesny (2001): Effekte des generischen Maskulinums und alternativer Sprachformen auf den gedanklichen Einbezug von Frauen. Psychologische Rundschau, 52(3), 131-140.
  • Viennot, Éliane (2014) : Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française, Donnemarie-Dontilly : Éditions iXe.