Plus qu’un constat, la pluralisation des appartenances culturelles et (a)religieuses de
la population suisse constitue une réalité quotidienne avec laquelle les aumôniers et
aumônières travaillent. Depuis une vingtaine d’années, la demande pour des services
d’aumônerie musulmane se manifeste dans différents types d’institutions, parmi lesquelles
les hôpitaux, les prisons, les centres fédéraux d’asile et l’armée. Afin de répondre
à un besoin de professionnalisation, le Centre Suisse Islam et Société (CSIS)
a mis sur pied un Certificat d’Études Avancées (CAS) « Pratiquer l’accompagnement
spirituel musulman dans les institutions publiques ». A travers huit modules, les participant
·e·s étudieront les approches de l’aumônerie en contexte séculier et pluriel, ainsi
que les exigences liées à l’accompagnement spirituel dans les institutions publiques.
Les enseignements se fondent sur les connaissances contemporaines des sciences
humaines et de la théologie musulmane, ainsi que sur les expériences pratiques de
l’exercice de l’aumônerie dans les institutions publiques. L’originalité de cette formation
unique réside dans l’encouragement à la réflexion islamo-théologique par une approche
interdisciplinaire appliquée au contexte suisse