Questions/réponses sur l'enseignement à distance avec Moodle - Fragen/Antworten zum Fernstudium mit Moodle

Diffusion en direct d'un cours (meet, zoom, discord, ...)

Diffusion en direct d'un cours (meet, zoom, discord, ...)

di Gérald Collaud -
Numero di risposte: 3

Je souhaite diffuser mon cours en direct. Est-ce que l'outil SWITCHmeet, recommandé par l'uni pour les réunions, peut être utilisé pour diffuser mon cours en ligne ? Si non, est-ce qu'un autre outil tel que Zoom pourrait être proposé par l'université.

In riposta a Gérald Collaud

Re: Diffusion en direct d'un cours

di Gérald Collaud -

De manière générale, utiliser un outil de diffusion en direct de cours n'est pas une bonne idée. En effet, les étudiant·es sont alors tributaires de la qualité du réseau, de l'état de leur machine, et d'autres facteurs encore. Une interruption, même de quelques secondes, peut empêcher la compréhension de tout un pan de cours. De plus, étant donné la situation, les étudiant·es peuvent ne pas être disponibles à l'heure prévue pour un cours. Nous déconseillons donc fortement la diffusion de cours en direct.

Ceci étant dit, pour un public plus restreint, dans des horaires choisis par tous·tes les participant·es, SWITCHmeet est pour l'instant la solution retenue par la DIT. Bien entendu, chacun reste libre d'utiliser d'autres outils, en particulier s'il se sent à l'aise avec. Il faut toutefois noter, qu'aucun support ne peut alors être fourni.

Concernant la mise à disposition d'un autre outil que SWITCHmeet, la difficulté, actuellement, est que chacun y va de sa recommandation quant à *LA* solution dont nous avons besoin à l’université… Certains préconisent Zoom, d’autres Google Class, d’autres encore Discord, etc. Or maintenant n’est pas le meilleur moment pour mener une étude de marché. Ce qui ne veut pas dire que ce travail ne devra pas être fait dans les prochaines semaines ou mois. A noter, concernant spécifiquement Zoom, que nous avons reçu des échos de la Fac des Sciences qui ont rencontré des problèmes avec cet outil, de même qu'avec Skype (qui pourtant a des dizaines de millions d'utilisateurs de par le monde depuis de nombreuses années). Au fur et à mesure que le télétravail se développe dans tous les domaines professionnels (et pas seulement pour l’éducation supérieure), les fournisseurs de solutions grand public (Zoom, Skype, etc.) vont être confrontés aux mêmes défis de saturation des infrastructures. C’est la raison pour laquelle nous recommandons de maintenir les solutions simples mais efficaces préconisées sur la page Enseignement à distance.



In riposta a Gérald Collaud

Re: Diffusion en direct d'un cours

di Stefanie Neuner-Anfindsen -

Lieber Gerard, 

ich bin im Kontakt mit sehr vielen Leitungspersonen von hochschulischen Sprachenzentren und wir tauschen uns intensiv über die verschiedenen Massnahmen aus, die Sprachlehrpersonen an diesen zahlreichen Institutionen ergreifen, um Distance Teaching zu gewährleisten. Wir brauchen ein live tool für synchrone meetings, um z.B. das dialogische Sprechen entwickeln zu können. Für mich ist es keine Option, darauf vollkommen zu verzichten, weil wir ansonsten die Kursinhalte nicht gewährleisten können. Natürlich gibt es anderer Fertigkeiten, die die Lernenden asychron entwickeln können, wie z.B. Lesen oder Schreiben. 

Sehr viele europäische Kollegen arbeiten mit Zoom (z.B. Cambridge University), die Uni Basel und die Uni Luzern haben gerade Zoom premium für ihre Institutionen gekauft und die Erfahrungen, die ich bisher machen konnte, sind sehr gut und klar besser als SWITCHmeet. Meine Erfahrungen mit Skype (resultieren aus einigen Jahren Tests) sind schlecht und ich werde es sicher nicht einsetzen. 

Vor einiger Zeit habe ich auch die pädagogische Online-teaching support Gruppe der Fernuniversität Schweiz geleitet. Ich teile Deine Auffassung nicht, dass "utiliser un outil de diffusion en direct de cours n'est pas une bonne idée". Es ist meiner Meinung nach sehr gut belegt, dass Präsenzmodule (z.B. durch synchrone Online-meetings) die Qualität des Fernstudiums klar erhöhen. 

Darum wäre ich sehr froh, wenn die Universität uns wählen lassen würde, ob wir mit Zoom premium arbeiten möchten oder nicht und diese Tools finanzieren würde. Unterschiedliche Fachrichtung haben vielleicht unterschiedliche Bedürfnisse und wir im Sprachenzentrum benötigen in jedem Fall gewisse synchrone Phasen. 

Herzliche Grüsse - Stefanie Neuner-Anfindsen, Direktorin Sprachenzentrum Uni FR